Liberty, liberty (pas) chéri

Je n’aime pas le liberty, qu’on se le dise. Ce type de tissu me fait immanquablement penser aux pyjamas et autres chemises de nuit, incompatible avec toute forme de sophistication. Mais il y a l’exception qui confirme la règle ou plutôt, l’exception qui vous fait adapter vos projets en fonction de celle-ci et c’est ce qui s’est passé avec ce coupon d’un genre de liberty trouvé en soldes chez Toto. Car cette coupe sans structure, ce n’est pas moi non plus vois-tu, Humanité. Je préfère, et de loin, les coupes bien ajustées (sauf quand il s’agit d’un modèle minimaliste). Pourtant, lorsque mes yeux se sont posés sur la robe 8A du Couture Facile Printemps-Eté 2011 de Burda, j’ai tout de suite pensé à ce fameux coupon qui attendait sagement son destin dans mon bac à tissus et je me suis dit : Bingo!

Robe 8A Burda Couture Facile PE2011Blog

Et le plus beau dans tout ça, c’est que je n’ai rien voulu/eu à modifier. J’ai pris le patron dans la plus petite taille proposée car le modèle est ample et pris un biais contrastant trouvé à La droguerie, coupé dans un vrai liberty cette fois, pour faire les finitions. Hormis le V de l’encolure que j’ai trouvé chiant à travailler, cette robe se monte en un tournemain : un devant, un dos, 2 poches, 3 coulisses (une seule si on se passe de mettre des élastiques aux manches, ce que j’aurais dû faire…) et c’est dans la garde-robe.
C’est un modèle parfait pour les jours où il fait bon mais un peu frais, c’est à dire trois fois l’an ? Trois jours où l’on sera désormais swagé à mort.

Pour la prochaine fois, il y a de grandes chances que je présente un modèle en wax…ou vintage… à moins que ce soit du vintage en wax… On verra bien. Une chose est sûre cependant: je poserai avec une autre paire de chaussures, promis.

Publicités