Hello (November) Sunshine !

Hier, 11 novembre, on a eu un temps au diapason de l’événement :  pluvieux,  sombre et froid. On aurait pas pu rêver mieux pour célébrer des tués pour la France. Fait l’amour pas la guerre, Humanité ! Et pour t’y inciter,voici un de mes derniers projets couture. Et le plus étrange, c’est que j’ai pris les photos pas plus tard que… la veille de ce 11 novembre tout gris.

Dos-nu_C_CoutureVintage_Blog

Eh oui, gros soleil et températures plus qu’agréables pour un milieu d’automne. Mais passons à la pièce de résistance. Il s’agit du dos-nu proposé dans le livre Couture Vintage de Tonje Thoresen, livre blindé de pièces intéressantes. C’est la première mais pas la dernière que tu vois sur ce blog, j’te le dis moi, Humanité.
Étant donné que le dos-nu est entièrement doublé puisque destiné à être noué, j’ai décidé  d’en faire un vêtement réversible (eh eh, y’en a une qui n’a pas les pieds dans le même sabot, sans vouloir me jeter de gerbe du souvenir). L’un des tissus est une cotonnade légère à carreaux et l’autre est un synthétique à micro fleurs tout aussi léger,  tout deux dans les tons bleus et achetés  au poids chez Toto.
Aucune difficulté particulière quant à la réalisation, je recommande à toutes les débutantes.  En ce qui concerne la taille, il s’agit d’un 38  que je trouve un chouïa trop large au niveau des « emmanchures » (la partie qui se trouve à proximité des aisselles, quoi). Ça baille un peu,  mais je sens qu’un 36 aurait été trop juste au niveau des bonnets. Du coup, j’ai zappé l’étape du bouton de façon à avoir une petite marge de manœuvre pour l’ajustement. J’aurais personnellement dessiné un modèle peu plus long (il arrive grosso modo au nombril) et aux bretelles mieux ajustées niveau poitrine mais les proportions sont bien le seul bémol. Ce dos-nu reste une petite pièce qui a du caractère tout en étant facile et rapide à réaliser.

A avant l’année prochaine… Du moins, je vais faire mon possible 😉

Publicités

2 réflexions sur “Hello (November) Sunshine !

  1. Pingback: Ca rique d’être un petit peu short | All shades of the same shit

  2. Pingback: Entre Route du Rhum et Mur de Berlin | All shades of the same shit

Les commentaires sont fermés.