Robe bustier sans baleine mais pas sans peine

L’automne se met doucement en place, il pleut un jour sur deux, les jours raccourcissent et les températures diminuent doucement mais surement… Le moment rêvé pour porter une robe bustier, quoi. Et je pensais avoir mis la main sur le modèle idéal, un modèle qui ne nécessite pas de baleine. Car des patrons de robe bustier, j’en ai vu défiler mais tous nécessitent de mettre en place des baleines ce que je ne me sens pas de faire pour le moment (mais ça viendra, on le verra à la fin de ce billet). Donc quand le Burda du mois de mai est sorti, je l’ai acheté quasi uniquement pour pouvoir coudre ce Graal. Le magazine en propose plusieurs versions : avec jupe aux genoux ou mini, bretelles larges, fines ou sans. J’ai opté pour la version mini, sans bretelles bien sûr et au lieu d’un zip visible dans le dos pas pratique du tout quand on tient à s’habiller seule, j’ai cousu un zip invisible sur le côté gauche. Sans surprise car sans baleine, la robe se coud très facilement. Ce sont des découpes savamment agencées sur le haut du corps qui tiennent lieu de baleines, elles sont sensées permettre au modèle de s’ajuster au mieux sur le buste et le faire ainsi tenir sans prothèse.

Oui mais non. Rappelle-toi Barbara Humanité de la loi des séries et bien ce modèle en fait partie. Coupé en 36, une taille qui me va nickel en temps normal, ma poitrine flottait carrément dedans. Et si je n’ai pas la silhouette de Dolly Parton, je n’ai pas non plus des smarties anémiés en guise de poitrine alors imagine ma stupeur, Humanité, quand j’ai dû retirer pas moins de 6 cm au bustier ! 6!!!! Ayant eu la flemme de découdre toutes les découpes je me suis contentée de retirer 3 cm de chaque partie (devant, derrière) sur le coté sans zip mais du coup ça déséquilibre le modèle. De plus, j’ai plein de plis disgracieux qui se forment sur ce satané buste. Heureusement que j’ai choisi un imprimé fort qui distrait un peu parce que sur un tissu uni, c’était cuit.

Robe 112 Burda Mai 2014
J’ai profité de ce fiasco pour m’entraîner dans la pose de ruban de soutien à la taille. Ben oui, les robes bustier c’est glamourissime tant qu’on ne se retrouve pas avec le-dit bustier aux niveau des genoux. C’est que ça a tendance à glisser ces choses-là donc pour être libre de ses mouvements et, accessoirement, éviter de porter atteinte à la pudeur, le ruban de soutien, il n’y a rien de tel.

Ruban de soutien à la

J’ai utilisé des attaches de soutien-gorge car les quatre rangs d’attaches permettent de moduler le niveau de maintien selon le contexte (genre ventre bien plein après un bon gueuleton).

Tu auras compris que je suis déçue mais déçue, Humanité et que cette mésaventure m’a quelque peu refroidie sur les robes bustier sans baleine. La prochaine en aura donc, autant dire que c’est pas demain la veille qu’on la verra sur ce blog. C’est pas grave, j’ai plein d’autres trucs sympa sous le coude.

Bon, je la porte quand même ma robe mais quelque peu... couverte

Bon, je la porte quand même ma robe mais quelque peu… couverte 😉

Publicités